Accueil > Compagnies > BALLET NATIONAL DE CHINE

BALLET NATIONAL DE CHINE

FENG YING, Directrice et Directrice artistique

Le Ballet National de Chine a été fondé en 1959 et reste aujourd'hui encore la seule compagnie de danse d’état de la République Populaire de Chine. La tâche fondamentale de la compagnie est la préservation du répertoire chinois et occidental classique. De célèbres chorégraphes tels Pyotr Gusev, Anton Dolin, Rudolf Noureev, Lycette Darsonval ont remonté les grandes œuvres du répertoire que sont Le Lac des cygnes, Le Corsaire, Don Quichotte, Sylvia...


La compagnie attache également une grande importance aux ballets contemporains et inscrit à son répertoire les œuvres de Balanchine (Sérénade), Kenneth MacMillan (Concerto) ou Ben Stevenson (Trois Préludes). Récemment, la compagnie a créé les nouvelles productions Casse-Noisette, Epouses et Concubines (en collaboration avec le cinéaste Zhang Yimou) et Butterfly Lovers. Les danseurs de la compagnie sont pour la plupart issus de la Beijing Dance Academy, après un cursus d’étude de huit années. Ils sont des interprètes d'exception, souvent primés aux concours de Varna et Moscou.


En mars 2009 Feng Ying est nommée directrice et directrice artistique du Ballet National de Chine succédant à Zhao Ruheng.

 

©BNC

BALLET NATIONAL DE CHINE

Programmes

EPOUSES ET CONCUBINES - RAISE THE RED LANTERN

Première Mondiale le 2 mai 2001, Ballet National de Chine, Tianqiao Théâtre, Beijing
Ballet en un prélude trois actes et un épilogue, adapté d’une nouvelle de Su Tong


Direction Artistique et Mise en Scène : Zhang Yimou
Musique : Chen Qigang
Chorégraphie : Xinpeng Wang, Wang Yuanyuan
Décors : Zeng Li
Costumes : Jérôme Kaplan
Lumières : Zhang Yimou
Durée : 1 heure 30 minutes

Après le succès rencontré par sa mise en scène de l’Opéra Turandot à Florence (1997) et à Pékin (1998), le metteur en scène de cinéma Zhang Yimou, s’associe au Ballet National de Chine pour monter une version d’Épouses et Concubines d’après son film éponyme.

 

La nouvelle de Su Tong, Epouses et Concubines, fut adpatée par Zhang Yimou pour le cinéma. Cette nouvelle adaptation en ballet met en scène une jeune femme forcée à devenir la concubine d’un riche marchand. Un amour caché entre la concubine et un acteur d’opéra de Pékin, la jalousie d’une autre concubine mèneront à des conséquences tragiques.

 

Zhang Yimou et la première compagnie nationale chinoise mettent en scène ce drame avec sensibilité et beauté visuelle.
D’autres artistes importants joignent ce projet : Wang Xipeng, chorégraphe vivant en Allemagne, Chen Qigang, compositeur, actuel consultant artistique à la Cité de la Musique à Paris, Jérôme Kaplan, qui a dessiné les costumes.

LE DETACHEMENT FEMININ ROUGE - THE RED DETACHMENT OF WOMEN

Créé en 1964


Scénario : adaptation par l’équipe du film éponyme, réalisé par Zhe Jun écrit par Liang Xin
Chorégraphes : Li Chengxiang, Jiang Zuhui, Wang Xixian
Musique : Wu Zuqiang, Du Mingxin, Dai Hongwei, Shi Wanchun, Wang Yanqiao
Compositeur du chant du Détachement Féminin Rouge : Huang Zhun
Scénographie : Ma Yunhong
Durée : 2h20 avec entracte

Oeuvre remontée récemment pour une nouvelle génération de danseurs qui n’a jamais connu la période trouble de la guerre civile.


Pour la première fois en Europe une des oeuvres marquantes de la période de la Révolution Culturelle Chinoise, dans son intégralité. Témoignage d’une époque révolue, une grande épopée révolutionnaire, servie par un langage de danse classique inspirée par l’école russe et anglaise.


«...Le plus fameux des ballets chinois, «Le Détachement Féminin Rouge», créé pendant la guerre civile chinoise, met en scène une jeune fille, qui essaie de s'échapper des mains d’un maître cruel ; battue et laissée pour morte, mais sauvée par un révolutionnaire, elle est invitée à rejoindre le bataillon des femmes qui donne son nom au ballet.


La mise en scène de Jiang Zuhui est pleine de détails qui créent une atmosphère, aidée par le décor mystérieux de forêt créé par Ma Yunghong. Les pantomimes de Wang Yangpin, la jeune femme, Zhu Yueping son sauveur, et de plusieurs méchants ont beaucoup de conviction, cet extrait de vingt minutes m’a donné envie de voir le reste du ballet. Il faut qu’ils apportent l’intégrale une prochaine fois...»

John Percival, The Times, Londres

LE LAC DES CYGNES - SWAN LAKE

Première du Ballet National de Chine le 30 avril 2007, Tianqiao Théâtre, Beijing
Ballet en trois actes


Conception et Direction : Natalia Makarova
Chorégraphie : Natalia Makarova après Marius Petipa et Lev Ivanov
Chorégraphie additionnelle : Natalia Makarova, Frederick Ashton
Musique : Pyotr Ilyich Tchaikovsky
Décors : Peter Farmer
Costume : Galina Solovyeva
Mise en Scène : Olga Evreinoff

Durée : 2h30 avec entractes

Le lac des cygnes est le premier ballet classique occidental ayant été accepté par le public chinois. Il y a pratiquement 50 ans, en 1958, le Ballet National de Chine a fait la première du Lac des cygnes. Des générations d’artistes du Lac des cygnes ont établi les fondations de l’histoire du ballet chinois : le rêve que nous poursuivons est de réaliser un Lac des cygnes pur, classique et contemporain.

 

Natalia Makarova est une artiste incroyable qui interprète la reine des cygnes de façon délicate et dramatique. Elle est, peut-être, la plus remarquable pour interpréter ce rôle. L’inviter en Chine nous aidera à réaliser notre rêve.
Il n’est pas exagéré de dire que la méticulosité de Makarova est incomparable. En réinventant le concept de répétition, elle espère libérer notre reine des cygnes de l’ordinaire. En encourageant nos danseurs à user de différents efforts physiques, elle a permis la fusion des mouvements sur la magnifique musique de Tchaïkovski et a créé une reine des cygnes classique, pure et incarnée absolument nouvelle.

 

C’est donc une autre récompense pour le remontage du Lac des cygnes. 
En bref, en choisissant Makarova, le Ballet National de Chine a choisi la quintessence du ballet. En choisissant le Ballet National de Chine, Makarova a choisi l’avenir du ballet. Nous sommes honorés de pouvoir travailler avec une telle artiste de ballet et nous sommes sûrs de présenter aux amateurs de ballets chinois un authentique Lac des cygnes de l’école russe.

LE PAVILLON AUX PIVOINES - PEONY PAVILLION

Première Mondiale le 2 mai 2008, Ballet National de Chine, Tianqiao Théâtre, Beijing


Productrice : Zhao Ruheng
Adaptation et Direction : Li Liuyi
Composition et Arrangement : Guo Wenjing
Extraits musicaux : Claude Debussy, Maurice Ravel
Chorégraphie : Feio Bo
Décors : Michael Simon
Costumes : Emi Wada
Lumières : Michael Simon and Han Jiang

Le Pavillon aux Pivoines a été écrit en 1598 par Tang Xianju, pendant l’ère Ming. Il s’agit de l’histoire d’amour de Du Li-niang, qui tombe amoureuse d’un homme qu’elle a rencontré en rêve, et qui meurt lorsqu’elle s’aperçoit qu’elle ne peut revivre l’enchantement de ce rêve. C’est une œuvre «happy end», mais qui va emporter le public dans le monde des ombres, un voyage aux enfers, une aventure pleine de rebondissements, pleine également de grands moments romantiques. Le Ballet National de Chine a transposé ce grand Opera Kun en ballet, transposant les sentiments de Du Liniang, dans le domaine du ballet occidental.

Voir toutes les compagnies